L’agriculture en Ile-de-France = Source de solutions avec les énergies renouvelables

Dans un précédent article, il a été démontré que l’agriculture pouvait être source de solutions concernant les changements climatiques grâce, par exemple, aux céréales qui sont des puits non négligeables de carbone, mais qu’elle pouvait être également force de propositions avec la fertilisation équilibrée et la couverture des sols.

Autre solution face au réchauffement climatique : les énergies renouvelables. En effet, l’agriculture est capable de proposer une alternative aux énergies fossiles par la production de substituts (filière bois, biocarburant, méthanisation, chimie du végétal…) et de mettre en place des cultures dédiées.

La Chambre accompagne les agriculteurs  dans l’apprentissage de ces alternatives et peut aider l’agriculteur dans sa réflexion. Par exemple, pour la méthanisation, ils peuvent être suivis, que ce soit pour une étude de gisement, de faisabilité ou la création d’un dossier de financement.

Les énergies renouvelables, c’est également le volet forestier. Cela fait maintenant plus de 20 ans que la filière bois anticipe le changement climatique en choisissant de repeupler les forêts avec des espèces plus appropriées et qui favorisent la capitalisation du carbone. C’est un puits de carbone important mais aussi une source de productions d’énergies renouvelables conséquente. En effet, la filière ne produit pas seulement du bois d’œuvre ou du bois d’industrie, elle peut fournir des énergies renouvelables sous trois formes : bois bûche, plaquettes forestières et granulés (dits « pelés »). Ces 3 produits fournissent le chauffage, l’eau chaude sanitaire et l’électricité, selon le type et la puissance de la chaufferie et que l’on soit en système industriel, collectif ou particulier. Ce bois énergie est une opportunité pour les propriétaires forestiers et la sylviculture, car il valorise une autre gamme de produits, avec de surcroit des rendements matières supérieurs à ceux que l’on peut mobiliser sur les critères du bois d’industrie.

La Chambre accompagne les agriculteurs et les forestiers dans leur gestion, les choix de production (bois d’œuvre, industrie et énergie) et d’espèces forestières adaptées. Elle conseille depuis des années le choix d’itinéraires techniques et la valorisation dans le domaine du volet énergétique.

 L’agriculture et la forêt sont donc une source de production d’énergies renouvelables, elles sont une véritable solution aux réductions de Gaz à effet de serre.