Impact du climat sur l’agriculture : Anticipation et adaptation

L’agriculture peut être une source de solutions face au changement climatique (lire les 4 précédents articles) mais elle est également force de propositions avec la fertilisation équilibrée, la couverture des sols et les énergies renouvelables. Il ne faut pas oublier que l’agriculture est, elle aussi, impactée par les changements climatiques. Les agriculteurs, pour continuer à produire,  doivent anticiper et s’adapter aux nouvelles conditions météorologiques, telles que les périodes plus sèches, et aux récoltes  qui deviennent précoces.

La Chambre Interdépartementale d’Agriculture de l’Ile-de-France accompagne les agriculteurs pour l’adaptation des pratiques et du choix des variétés. Elle propose, grâce à ses conseillers, des expérimentations sur ces différents aspects : dates de semis, cycles culturaux, essais variétaux, gestion de l’eau.

Mais à quoi cela sert-il ?

L’anticipation des périodes de semis permet d’éviter les canicules et les sécheresses en fin de cycle cultural, elle avance les dates de récoltes.

Les choix variétaux permettent de découvrir des variétés plus précoces, plus résistantes au stress hydrique et aux agents agresseurs favorisés par les changements de la météo (maladies, parasites).

La nouvelle gestion quantitative de la ressource de l’eau, quant à elle, pourrait permettre de stocker l’eau en excès l’hiver pour qu’elle puisse être utilisée pendant les périodes sèches l’été.

Les conseillers et la Chambre d’Agriculture sont donc disponibles pour les agriculteurs en tant qu’appui technique, réglementaire mais aussi pour faciliter le financement des investissements nécessaires pour s’adapter aux impacts du réchauffement climatique sur l’agriculture.